• Le 10 mars 2017

Le consortium POLLUSOLS a vocation à s'agrandir en intégrant de nouveaux partenaires: l’unité EPHor d’Agrocampus Ouest Angers et POLLUSOLS se lancent ainsi dans un projet commun.

EPHorEPHor, le LPG et l'IFSTTAR vont collaborer sur le sujet de l'impact des pollutions sur les capacités de séquestration du carbone des sols urbains.


Les sols jouent un rôle dans la lutte contre le changement climatique en stockant une partie des gaz à effets de serre. Ce captage de carbone est notamment possible grâce à l'activité microbiologique (bactéries et champignons) des sols. Or, les pollutions, notamment diffuses, peuvent affecter les fonctions et comportements de ces micro-organismes et in fine altérer l'impact des sols sur les flux de gaz à effet de serre.

Ce projet est développé dans le cadre des axes Sources, Transferts et Impacts & patrimoine, sur des sites urbains.