baie de Pont Mahé (photo : R. Kerguillec, 2016)                                                             baie de l'aiguillon (photo : life réserve baie de l'aiguillon)

 Baie de Pont-Mahé (ph. : R. Kerguillec, 2016).                                                                                 Anse de l'Aiguillon (ph. : life réserve baie de l'Aiguillon).


réalisation : R. Kerguillec

Le littoral des Pays de la Loire concerne les côtes comprises entre la baie de Pont-Mahé (nord ouest de la Loire-Atlantique) et la baie de l'Aiguillon (sud de la Vendée). Il s'étend par conséquent sur près de 400 km et comprend différents types de faciès littoraux (111 km de côtes rocheuses, 140 km de côtes sableuses et 135 km de côtes artificielles associées pour l'essentiel à des polders).

Ce littoral est soumis en divers endroits aux problématiques relatives au recul du trait de côte, que ce soit sur les côtes rocheuses ou sur les côtes sableuses. Il est particulièrement concerné par le risque de submersion marine, en rapport avec l'importance des zones basses rétrolittorales (près de 200 000 ha).

Le recul du trait de côte concerne tous les faciès littoraux et ses caractéristiques varient en fonction de multiples paramètres (résistance des terrains, type de processus en cause, ...). Les submersions affectent également tous les types de côtes. Elles se produisent surtout dans les zones rétrolittorales de faible altitude (dépressions intra-dunaires, marais maritimes..). Ces phénomènes ne deviennent un risque qu'en présence d'enjeux (bâti, activités économiques, réseaux, biodiversité..).

Le littoral des Pays de la Loire compte un certain nombre de sites où l'érosion pose problème, ce qui implique leur suivi régulier. Il est particulièrement concerné par le risque de submersion. L'OR2C travaille de concert avec trois observatoires locaux pour la réalisation de ce suivi, notamment au moyen de ses campagnes annuelles par LiDAR aéroporté.

réalisation : R. Kerguillec