Tout projet d'aménagement ou de transformation de l'espace génère inévitablement des réactions chez les riverains ou les personnes qui seront potentiellement amenées à devenir des usagers du site.
Ce projet vise à mieux comprendre les perspectives d'appropriation et la perception des risques liés à la Praire de Mauves, ainsi qu'au projet d'aménagement attenant à cette zone.



Pour en savoir plus...

 
L'usager d'un lieu est amené à en évaluer les différentes composantes (caractéristiques du cadre bâti, aspects fonctionnels du lieu, nuisances, composante sociale). L'évaluation de ces différentes composantes de l'environnement de vie va contribuer à expliquer le niveau de qualité de vie perçue de l'individu. Il est en outre essentiel d'intégrer, en tant que facteur explicatif du processus d'évaluation environnementale, des variables liées à la perception de risques potentiels au niveau local. Les nuisances environnementales (bruit, densité sociale...) et les pollutions (de l'air, de l'eau, des sols) ayant généralement une influence négative sur la qualité de vie perçue ainsi que sur les modalités d'appropriation perçues.

Le territoire incluant la prairie de Mauves ainsi que la zone d'Aménagement Concerté de Doulon-Gohards sera le cadre de cette étude.

Ce projet permettra de mieux comprendre les processus psychosociaux à l'œuvre dans le cadre d'un projet d'aménagement attenant à la Praire de Mauves.
 

Equipes en charge de ces recherches

Coordinateurs
Ghozlane Fleury-Bahi (LPPL)
Oscar Navarro (LPPL)
LPPL



Laboratoire de Psychologie des Pays de la Loire

BRGM





Bureau de Recherche Géologique Minière - Direction Régionale des Pays de la Loire