L'exploitation des mines d'uranium en France a démarrée dans l'immédiat d'après-guerre et s'est arrêtée au début des années 2000. A l'époque du démarrage de cette industrie, les impacts environnementaux potentiels n'avaient pas été identifiés comme une préoccupation déterminante nécessitant l'établissement d'un état de référence de l'environnement. De nos jours, connaitre cet impact environnemental se heurte donc à l'absence de « point zéro » qui permettrait une comparaison objective de la situation observée actuellement avec celle d'avant l'exploitation.
Ce projet vise à améliorer l'observation des impacts environnementaux de ces anciennes mines, en palliant l'absence de « point zéro » par l'étude d'archives sédimentaires.

Pour en savoir plus...

L'un des moyens de s'affranchir de cette absence de point zéro est de « consulter » les archives sédimentaires. En effet, ces dépôts permettent une analyse selon plusieurs axes :
  • L'évolution du spectre type le long de chaque carotte sédimentaire permet de reconstituer les rejets associés à l'exploitation que ce soit dans sa phase active ou dans la phase de surveillance post exploitation ;
  • La caractérisation dans chaque couche sédimentaire des macro-restes des organismes, des invertébrés... et des pollens permet d'évaluer l'évolution de l'état biologique de l'environnement avant, pendant, et après la mine.
Le but de ce projet est de réaliser la datation de différentes carottes sédimentaires prélevées en aval d'un ancien site minier. Cette datation sera obtenue par l'analyse par spectroscopie gamma d'une part de marqueurs événementiels tel le 137Cs créé lors de la fission nucléaire (retombées des essais nucléaires atmosphériques et accident de Tchernobyl) et d'autre part de marqueurs radioactifs temporels naturels.

Ce projet permettra d'améliorer la compréhension de la dynamique des transferts des contaminants par l'étude de la dimension temporelle des accumulations de radionucléides. De plus, la technique de datation développée pourra être déployée pour l'étude chronologique d'autres polluants.

Equipes

Coordinateur
Patrick Chardon - Réseau Becquerel
Réseau Becquerel
Réseau Becquerel

SUBATECH
Laboratoire de physique subatomique et des technologies associées