Responsable : Mathieu Le Feuvre (IFSTTAR)

L'axe 4 propose de développer une méthode de corrélation passive, qui tire parti des vibrations engendrées par la houle et le ressac pour obtenir une image plus précise des propriétés mécaniques internes des ouvrages de protection à la mer, mais aussi de permettre à terme l'automatisation d'un monitoring à distance des variations de ces propriétés. Différents sites seront testés pour comparer plusieurs types de géométries d'ouvrages vis-à-vis de la direction et de l'intensité de la houle et ainsi définir un site adapté à des mesures pérennes.


Étude de faisabilité de corrélation de bruit sur l'ouvrage de protection à la mer à marée haute (Moutiers-en-Retz, 44-Fr) ; A) Exemple typique de bruit enregistré. B) Exemple d'intercorrélations après application de divers traitements, pour 8 minutes d'enregistrement. C) Distribution spatiale des sources de bruit, obtenue par beamforming. D) Photographie du site prise dans la direction indiquée par le symbole de l'appareil.