• Le 17 août 2016

Membre du projet POLLUSOLS, Nicolas Briant est post-doctorant à l'IFREMER.

Nicolas BriantCe géochimiste de formation travaille au sein du laboratoire biogéochimie des contaminants métalliques (LBCM) de l'IFREMER.






Ses recherche s'articulent autour des contaminations inorganiques (cad métalliques) à l'interface continent/océan. Dans le cadre de POLLUSOLS, ses travaux visent à retracer l'origine du mercure sur le continuum terre-mer, des points de vues biogéochimiques et historiques. Le post-doc en question s'intitule "Traçage de l'origine du mercure en milieu côtier: valorisation du ROCCH par une approche isotopique stable Hg, C et N dans les espèces bioindicatrices: valoRISs".

L'IFREMER contribue, par ses travaux et expertises, à la connaissance des océans et de leurs ressources, à la surveillance du milieu marin et du littoral et au développement durable des activités maritimes. À ces fins, il conçoit et met en œuvre des outils d'observation, d'expérimentation et de surveillance, et gère des bases de données océanographiques.