Enjeux

Les activités humaines : industrie, agriculture, viticulture, exploitation minière, transports, rejets des réseaux d'assainissement (...) sont à l'origine de la majeure partie de la pollution inorganique diffuse. Ces sources sont connues, mais, à ce jour, leur part respective aux différentes pollutions n'est pas clairement établie.

L'axe « Sources » de POLLUSOLS s'attachera ainsi à identifier et à caractériser les sources de pollution.

Exemples

En trois décennies, la teneur en cuivre des moules de l'estuaire de la Loire a quasiment doublé. La viticulture utilise abondamment le cuivre comme fongicide. Les industries, le trafic routier, et certaines pratiques agricoles rejettent du cuivre à terre, de même que les peintures « antifouling » des bateaux l'introduisent directement en mer.
Dans quelle mesure les différentes sources sont-elles à l'origine de la concentration en cuivre des moules ? Quelle est l'ampleur de cette contamination ?

Activités menées dans cet axe

  • Caractérisation des sites et des vecteurs de transfert (mesures physiques, hydrodynamique,...)
  • Analyse historique de l'évolution des sites et confrontation aux données du fond géochimique ;
  • Instrumentation de sites et stratégies d'échantillonnage adaptées ;
  • Caractérisation complète des échantillons : minéralogie, analyses microbiologiques, teneurs en polluants, développement de méthodes analytiques pour les platinoïdes
  • Cartographie de l'hétérogénéité spatiale de la pollution (analyse radiométrique pour les isotopes radioactifs, spectrométrie de fluorescence X portable  pour le cuivre, le plomb...)
  • Utilisation de la signature isotopique des éléments métalliques (Cuivre et Plomb) comme traceurs de la contamination au sein de différentes matrices.
  • Caractérisation de l'aval des sites miniers choisis pour le projet
  • Les cernes de croissance des arbres : archives chronologiques des transferts de l'uranium dans l'environnement ?
     

Coordinateurs méthodologiques :
Béatrice Béchet (IFSTTAR)
Sophie Brétesché (LEMNA)
Version anglaise