Zone minièreCes recherches s'articulent autour de l'impact environnemental des anciennes mines d'uranium.
L'objectif est d'identifier et de caractériser le contenu radiologique dans l'environnement de deux anciens sites miniers.


Au lendemain de la seconde guerre mondiale, la France se lance dans l'industrie de l'uranium. Les mines française seront ainsi exploitées jusqu'en 2001.

Ces activités d'exploration, de production, de traitement et de stockage de l'uranium, ont pu entrainer une modification de l'état radiologique de l'environnement des sites. Bien qu'elles ne soient pas nécessairement significatives d'un point de vue sanitaire, ces modifications posent la question de la gestion à long terme des anciennes mines.


Objectifs et activités de recherche

L'objectif est d'identifier et de caractériser le contenu radiologique dans l'environnement de deux anciens sites miniers (cartographie gamma, étude des eaux de surface, sols et sédiments).
Une fois décrit, ce contenu radiologique sera replacé dans un contexte géochimique de manière à mieux l'interpréter en termes de spéciation (géochimie et physico-chimie des eaux, extraction séquentielle) et de migration.

Ce post-doc est développé dans le cadre des axes Sources et Transferts, sur les sites miniers.
 

Equipes

Post-doctorante: Céline ROUX - Subatech

UMR SUBATECH
Laboratoire de physique subatomique et des technologies associées
Bureau de Recherche Géologique Minière - Direction Régionale des Pays de la Loire
Bureau de Recherche Géologique Minière - Direction Régionale des Pays de la Loire