Sites viticolesDepuis plus d'un siècle, le cuivre, utilisé sous différentes formes, entre dans la composition des fongicides utilisés en viticulture. Chimiquement peu mobile une fois dans le sol, le cuivre se transfère néanmoins dans l'environnement lors de phénomènes de ruissellement et d'érosion des sols.

Depuis quelques années, des surfaces destinées à la production de Gros-Plant et de Muscadet font l'objet d'un arrachage définitif qui pose la question du devenir de ces sols enrichis en cuivre (notamment).

Dans le cadre de POLLUSOLS des recherches sont menées afin de développer des techniques de phytoremédiation des sols contaminés en cuivre.

Coordinateur de site: Thierry Lebeau - LPG